2017/05/29

Commentaire sur la Tour de Babel


La chute de la Tour de Babel, c'est la perte de la langue primordiale symbolique et universelle, la seule langue possible pour la métaphysique de la Tradition.
Les maçons en nos temps modernes, qui ont entrepris de la restaurer depuis Ibn Arabi, en plus d'en préserver l'enseignement, s’appellent Guénon, Eliade, Vâlsan, ... 
Sa restauration ouvre le cycle suivant des temps.



(Antoine Fabre d'Olivet (1767-1825) ; La langue hébraïque restituée et le véritable sens des mots hébreux rétabli et prouvé par leur analyse radicale [2ème partie] incluant la traduction correcte en français des dix premiers chapitres du Sépher, contenant la Cosmogonie de Moyse, Paris (1815), Pp. 302-303).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire