2011/05/08

Le nerf de la guerre monétaire

Voici quelques statistiques sur les réserves officielles en or de certaines banques centrales. J'insiste sur le caractère officiel sachant qu'aucun stock n'est publiquement audité depuis des décennies, et que certaines banques centrales diffusent des informations du style "tiens j'ai recompté mon or et il faut désormais rajouter 180 tonnes à mon total", sans qu'il y ait de mouvement correspondant d'achat ou de vente répertorié : citons par exemple l'Arabie Saoudite en juin 2010, ou l'annonce de l'achat de 454 tonnes d'or par la Chine en avril 2009, qui s'est en fait déroulé de 2003 à 2009.

(clic to enlarge)
Note 5 : Signatories to the third Central Bank Gold Agreement (CGBA) which started in September 2009. The signatories include: ECB, Austria, Belgium, Cyprus, Estonia, Finland, France, Germany, Greece, Ireland, Italy, Luxembourg, Malta, Netherlands, Portugal, Slovakia, Slovenia, Spain, Sweden, Switzerland.  Estonia became a signatory upon joining the Euro in January 2011.
La partie droite donne la proportion de la valeur des réserves en or (au cours de l'once à fin avril 2011) dans les réserves totales des banques centrales.
Une rapide synthèse peut en être tirée :

(clic to enlarge)

Au delà de la stratégie propre à chaque banque centrale, on remarque que les banques centrales de la zone euro comptent encore actuellement un bon tiers des réserves mondiales en or, largement devant les réserves officielles US, et très loin devant celles de la zone Chine+Taïwan+Hong-Kong. Dans ces temps de tempête monétaire, il est bon de s'en souvenir.

Sources : World Gold Council, FMI, BCE ; données publiées en avril 2011 à propos des déclarations pour Q4 2010.
This table was updated on March 15, 2011 and reports data available on that date. Data are taken from the International Monetary Fund's International Financial Statistics (IFS) and other sources where applicable. Data are for the end of the period, so data for Q4 2010 represent reserve holdings as at the end of December 2010.
Les données principales sont disponibles dans le fichier "Quarterly_Gold_and_FX_Reserves_Q4_2010.xls" du WGC.

_____________________

Mise à jour 05/08/2014 :
Il est très significatif que les stocks d'or pour la Libye soient passés de 143,8 t en Q3 2010 à "n.a." pour Q4 2010. C'est pourquoi ce pays n'apparaît pas dans notre tableau ci-dessus. Cet or a disparu des statistiques, pour être effectivement pillé par l'OTAN quelques mois plus tard avec d'autres trésors en or [1234], puis dispersé et revendu sur les marchés de Londres ou NY. On nous annonce aussi que le peuple libyen, dans tous les cas, n'en conservera pas une miette. En août 2011, le Venezuela demande le rapatriement de son or national, avec les conséquences que l'on a suivi depuis lors.
Après le pillage de l'or iraquien, celui de l'or libyen et leurs arrivées brusques sur les marchés apparaissent très clairement sur les taux GOFO.

Update the 22th of July 2011 :
* This article has already been read by many persons from 55 different countries. An amazing audience for a short blog entry written in french !
* 59 countries the 26th of july
* 62 countries the 21st of August

Mise à jour 07/2011 :
ajout du 2ème petit tableau récapitulatif

Mise à jour 05/2011 :
La chine continentale posséderait 1260 tonnes d'or en décembre 2010 d'après un expert cité par MoneyWeek et repris par Chronique Agora. Ça ne modifie pas nos ordres de grandeur pour Q4 2010.